La ville ouvrière

Promenez-vous dans la ville à la recherche de ce qui reste des offices d’autres temps. Chaudrons, ardinas (garçons qui vendait des journaux), carquejeiras (les femmes qui transportaient et vendaient la paille pour les four des boulangers), cordonniers et tant d’autres qui ont fait de Porto, la ville du travail. Où ils ont travaillé, où ils se sont réunis, quelles statues / rues les garde mémoires. C’est une visite pour (re) decouvrir, à pied, le centre de Porto avec le regard de ceux qui y travail.

Praça da Liberdade. Metro S Bento

Booking